fbpx

Épisode 18

///////

Carnet de campagne : Pingouin politique confiné

Pingouin songeur à la fenêtre

L’épidémie du nouveau virus le Covid-19 a gagné du terrain chez les humains. Lundi soir, le président de la république a demandé à ce qu’on reste confiné pour essayer de contrôler la contamination. Mais les humains ne respectent pas les consignes et déjà les hôpitaux débordent, les malades s’entassent et les morts aussi…

Je pense que le gouvernement n’est pas assez autoritaire. À leur place, j’aurais géré le problème différemment, et croyez-moi, les parisiens n’oseraient pas sortir dans les rues et les parcs !

Il faut être plus ferme, c’est tout. Ne pas hésiter à prendre des mesures conséquentes et drastiques. Sanctionner de façon dissuasive tous ceux qui ne respectent pas la nouvelle règle. Mettre en quarantaine une ville contaminée sans en prévenir les habitants au préalable. Sinon il y a trop de fuites et le virus se répand.

À l’heure actuelle, ce que je constate surtout, c’est que les consignes manquent de clarté. Tout d’abord, on a demandé aux français de rester chez eux par intérêt public, et ensuite on a maintenu les élections municipales… Ne vous méprenez pas, je suis content qu’elles aient été maintenues, et j’aurais même préféré faire encore le second tour. Aujourd’hui je serais maire de Paris !

En soi, je ne suis pas mécontent de cette ambiguïté. Par exemple, on a annoncé la fermeture des restaurants. Toutefois, je peux quand même me faire livrer des sushis chez moi ! Ma directrice de campagne n’était pas emballée quand elle a compris que j’en avais commandé pour ce soir… Possiblement je nous fais amener le virus directement à domicile, et elle a de la compassion pour les conditions de travail des livreurs. Moi en revanche, je pense que c’est absolument nécessaire de prendre ce risque. Je ne me vois pas manger des poissons décongelés pendant des semaines, voir même des mois !

Alors, comme alternative, j’ai proposé à ma directrice de campagne d’aller me chercher du poisson frais au marché demain matin ! Parce que oui, malgré le plan de « lutte contre la propagation du Covid-19 », on peut encore faire son marché le samedi… Elle n’était pas plus enthousiaste… Ces humains sont compliqués parfois !

De façon générale elle est réticente à sortir dehors. Pourtant, il faut juste signer l’« Attestation de déplacement dérogatoire » et indiquer à quelle « case » on correspond. C’est tellement absurde que ma directrice de campagne s’est demandée si elle pouvait me promener comme un chien pour prendre un peu l’air ! J’en suis encore indigné !

Mais en y réfléchissant, je ne sais même pas si j’ai le droit de sortir ou si je dois rester confiné. Le président n’était pas très précis là-dessus non-plus dans son allocution. Peut-être que c’est moi qui devrait signer le formulaire pour pouvoir promener mon humaine dehors… Bientôt ça va être indispensable !

J'aime, je partage !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Aller dans la rue pour faire campagne politique n’a pas grand intérêt s’il n’y a personne à convaincre. J’ai aussi un peu peur de laisser mon humaine seule dans l’appartement. Elle va finir contaminée par un autre virus très puissant chez les Hommes :  Netflix ! Je suis donc reparti pour faire une campagne sur réseaux sociaux comme au temps des grèves de transport en décembre dernier.

Mon humaine dit que ce n’est pas seulement à cause du risque de contagion qu’elle reste confinée. C’est aussi une question de respect pour le personnel soignant des hôpitaux qui se trouve submergé et prend de réels risques.

Pour l’instant j’ai l’impression que les Pingouins ne sont pas affectés par le Covid-19. Pas de malades dans nos rangs. Avec l’absence des humains, des copains se sont évadés du zoo de Vincennes et ont aidé d’autres animaux à s’échapper. Ça a créé une sacrée pagaille ! Surtout quand ils ont enfermé un groupe de CRS dans l’enclos à girafes !

Je leur ai demandé de libérer les animaux de la ménagerie du Jardin des plantes aussi. Ça devrait avoir lieu demain. Et puis, sous mes ordres, ils ont dévalisé une boutique d’arts décoratifs pour avoir de quoi faire des graffitis dans la ville. Quand les humains seront de retour dans les rues ils vont être surpris de voir qu’ils ont perdu tout contrôle !

HUMAINS CONFINÉS

 

ANIMAUX LIBÉRÉS

 

Toute cette ambiguïté dans les mesures prises par le gouvernement est bénéfique pour nous les animaux. Dans un vent de liberté la nature peut enfin reprendre ses droits ! Je vous avertis, on va vite y prendre goût. Plus de retour en arrière possible !`

En plus de cela, avec les humains enfermés chez eux, il y a moins de production et de rejets de CO2. Et petit à petit, moins d’humains. C’est donc un premier pas pour stopper le réchauffement climatique. Le gouvernement français a annoncé lundi 2 semaines de confinement, certains médecins parlent de 2 mois, mais j’espère que ce sera bien plus long ! Il faut continuer à neutraliser les humains !

Enfin, des espoirs d’un avenir meilleur émergent. Mais avec eux, toute une série d’interrogations se bousculent dans mes pensées. Par exemple, je me demande si avec les baisses de températures le virus va survivre. Mes pingouins seront-ils en danger ? Quel en sera l’impact sur mes projets pour Paris ? Ce serait désastreux, si lorsque Paris sera transformée en Iceberg et colonisée par les pingouins, le Covid-19 mutait pour passer des humains chez nous !

Comment gère-t-on une pandémie chez les pingouins qui se propage avec des températures très basses ? Faudrait-il alors éviter tout contact physique ? Ce serait ingérable ! Chez les Pingouins aussi il y a des mœurs et pratiques bien établies. Si elles se sont intégrées dans nos communautés, c’est qu’elles ont aussi beaucoup de sens. Pour lutter contre le blizzard, nous les Pingouins, on fait la tortue ! C’est-à-dire qu’on se sert les uns contre les autres pour se protéger des bourrasques glaciales et préserver la chaleur dégagée par nos corps. Est-ce que nos plumes très serrées constitueraient un rempart efficace contre le virus ?

Tant de questions pour l’instant sans réponses. Mais ce n’est pas le moment de me tracasser l’esprit avec ces problèmes pour l’instant imaginaires. Le jour où je serai au pouvoir, ce sera le moment d’y réfléchir. En attendant, je vais plutôt me concentrer sur la rédaction de mon manifeste politique pour rassurer et guider mes électeurs. 

La semaine prochaine, découvrez l’analyse du Professeur Poulpi sur la crise sanitaire du Covid-19 et les mesures prises par le gouvernement français…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet épisode a été écrit par

Big Penguin

D'autres épisode écrits
par Big Penguin

Act big,
follow Big
Penguin !

big penguin
tweets again...

professeur poulpi
strikes back...

Story makes History

Something is wrong.
Instagram token error.

Big Penguin
hacks Facebook

Défense de taguer est un site gratuit.
Si tu apprécies le projet de Big Penguin
et souhaiterais qu’il continue à vivre
et se développer, tu peux apporter
ton soutien en effectuant un don.
Selon le principe du “chapeau ouvert”
tu es libre d’en fixer le montant de ton choix.

Suis en direct

la campagne politique
du pingouin !

Abonne-toi et tu recevras
en retour les 10 commandements
de Big Penguin.

Tant que Big Penguin n’est pas élu, il est tenu lui aussi de respecter les réglementations européennes en termes de protection des données. Consulte la politique de confidentialité ici.