fbpx

Épisode 23

///////

NOSTALGIA 1/2 : Le confinement, c’est long…

Cela fait déjà un mois, et pourtant le confinement doit être encore prolongé d’un mois. Peut-être même d’avantage. C’est long…

En effet, mener une campagne politique dans de telles conditions… c’est compliqué. Et puis je ne suis pas un animal domestique moi ! J’aime bien mon humaine, mais elle me traîne dans les pattes. Il faudrait qu’elle sorte un peu. Qu’elle se redynamise.

En ce moment, je dois la surveiller en permanence pour être sûr qu’elle ne regarde pas des séries Netflix à longueur de journée. Je l’ai personnellement chargée de mener ma campagne politique sur les réseaux sociaux pendant que moi je rédige mon manifeste politique. Mais je manque d’inspiration. Et elle est très vite déconcentrée par le flot de bêtises que les humains partagent avec les hashtags #confinementcréatif ou #confinementchallenge.

Force est de constater que je n’avais pas idée auparavant de tout ce que l’esprit humain était capable d’achever lorsqu’il était créatif ! Et on s’étonne de l’état de notre planète…

J’ai pu ainsi observer des vidéos diverses de tout ce que les humains peuvent faire avec du papier toilette, autre que sa fonction initiale : des footballeurs professionnels s’amusent à dribbler avec des rouleaux de PQ pendant que d’autres ont lancé un concours de saut de chat. Il y a un chat qui est passé par-dessus 8 rangées de rouleaux empilés dans le cadre d’une porte.

À vrai dire, je ne sais pas trop quoi en penser. Il y a quelque chose de terriblement déconcertant. Qu’est-ce qui m’inquiète le plus ?  Le fait que des humains aient eu l’idée de réaliser cette vidéo, que les chats aient accepté de jouer le jeu ou que moi et mon humaine on les ait regardées jusqu’au bout ? C’est eux, qui un jour seront mes sujets !

Le pire dans cette histoire, c’est que mon humaine était prête à me proposer le même challenge ! MOI, BIG PENGUIN ! Jamais je ne me rabaisserai à ça !

J'aime, je partage !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Alors, pour faire passer mon mécontentement, à la place, quand elle a tourné le dos, j’ai essayé de construire un igloo. Mais avec douze rouleaux on est très vite limité… du coup avec les copains on a fait une bataille de boules de neiges. Enfin, c’est ce qu’on s’est imaginé. En réalité, on a dû s’adapter aux circonstances et faire avec les moyens du bord. On s’est donc lancé des rouleaux de papier toilette à la place.

C’est ça, quand on est politique, il faut savoir exploiter les éléments proposés par son environnement et les tourner à son avantage. On appelle ça aussi de l’adaptabilité. Ou de l’opportunisme. Ça dépend du point de vue.

Vous auriez dû voir l’expression déconfite de mon humaine quand elle est arrivée sur le champ de bataille. C’était « collector » comme on dit.

Après, elle s’est fâchée, mais la cause de son désarroi n’était pas très claire. Sont ressortis de sa longue tirade, le ménage, le rangement, et le « gâchis ». Oui, le gâchis, parce que le PQ est devenu une « denrée rare » très prisée à Paris. Juste quand je commençais à croire que j’avais compris les effets de modes chez les humains ! La raison pour laquelle le papier toilette est aussi désiré aujourd’hui me reste pour le moins très mystérieuse.

Au final, toutes ces réflexions m’ont mené à un certain constat. Je dois bien admettre que je m’ennuie un peu. Je suis un Pingouin d’action moi !

Au début, c’était marrant le confinement. Les premiers jours, mon humaine était hyper active sur les réseaux et du coup je n’avais pas besoin de la surveiller en permanence. Le temps était à l’expérimentation ! Par exemple, j’ai lancé un projet de coaching sportif en ligne pour financer ma campagne politique. Faute du succès attendu j’ai abandonné le projet, mais ça en valait la chandelle.

À ce moment, je pouvais aussi encore profiter de la baisse importante du nombre d’humains dans les rues pour mener des « actions politiques éclair ». Avec les copains on en avait ainsi profité pour libérer les animaux du zoo de Vincennes et de la ménagerie du jardin des plantes. On y a même enfermé des humains à la place. Pas de chance, les premiers qu’on avait trouvés c’étaient des policiers qui avaient vu des girafes s’évader.

Mais aujourd’hui, même en Pingouin, je circule moins librement. D’autant plus que je ne suis toujours pas certain de ne pas risquer d’attraper le virus. J’ai entendu parler d’un chat qui a été testé positif… Bref, depuis les beaux jours, je me suis aventuré quelques fois dehors, mais sans grande ambition.

D’ailleurs, ce matin, les forces de l’ordre m’ont interpelé et ont exigé mon attestation. Je ne l’avais pas. Ils m’ont demandé ce que je faisais dans la rue. Je pensais que c’était une évidence avec le stock de poissons surgelés au bec et les deux paquets de rouleaux de PQ coincés sous les ailes (c’est mon humaine qui m’avait demandé d’en rechercher, après l’épisode de la bataille de « boules de neige »). Je revenais du supermarché.

J’ai eu du mal à leur expliquer tout en tenant mon poisson dans le bec.

Où est-ce que cet élan de mélancolie va emporter Big Penguin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet épisode a été écrit par

Big Penguin

D'autres épisode écrits
par Big Penguin

Act big,
follow Big
Penguin !

big penguin
tweets again...

professeur poulpi
strikes back...

Story makes History

Something is wrong.
Instagram token error.

Big Penguin
hacks Facebook

Défense de taguer est un site gratuit.
Si tu apprécies le projet de Big Penguin
et souhaiterais qu’il continue à vivre
et se développer, tu peux apporter
ton soutien en effectuant un don.
Selon le principe du “chapeau ouvert”
tu es libre d’en fixer le montant de ton choix.

Suis en direct

la campagne politique
du pingouin !

Abonne-toi et tu recevras
en retour les 10 commandements
de Big Penguin.

Tant que Big Penguin n’est pas élu, il est tenu lui aussi de respecter les réglementations européennes en termes de protection des données. Consulte la politique de confidentialité ici.