fbpx

Saison 1 | Épisode 11

///////

Inquiétudes d'un poulpe en doute

Moutons en prairie

J’aimerais tout d’abord souhaiter une excellente année 2020 à mes lecteurs. Même si ses débuts semblent difficiles, j’ose espérer que cette décennie apportera beaucoup de lumière.

En ce qui me concerne, le début 2020 a été quelque peu chaotique puisqu’un de mes examens a été saboté par une bande de pingouins : étudiants mécontents, personnel administratif affolé (notamment en raison d’un tag), équipe de chargés de travaux dirigés traumatisés (apparemment certains d’entre eux se sont fait piétiner…).

Le délai supplémentaire avant la tenue de l’examen de remplacement, accordé par sa réorganisation, n’a cependant pas amélioré la qualité attendue des copies rendues. Encore un bon nombre d’étudiants n’ont pas su réemployer leur cours pour produire un écrit à la hauteur de ce qui était exigé et ont montré un manque flagrant de culture et d’intérêt pour la matière. En soit, les résultats ne sont pas particulièrement choquant si l’on se borne à une comparaison avec les années précédentes.

En revanche, ce qui m’a marqué, c’est le nombre élevé de copies sur lesquelles ne figuraient que les mots :

« Big Penguin is watching YOU ».

Inutile de préciser que ce n’est pas ça qui validera leur semestre. Auraient-ils développé un argumentaire sur la base de cette citation en référence à la dictature orwellienne et la surveillance que nous subissons tous aujourd’hui à travers l’internet, j’aurais été enclin à leur donner une note quand bien même étaient-ils hors sujet.

La raison de mon inquiétude envers ces nombreux sympathisants de Big Penguin, est née de la question qui me taraude à propos de ce slogan : en comprennent-ils seulement sa pleine signification ?

Malheureusement, je crains qu’il ne s’agisse seulement de l’expression aveugle d’un certain « ras-le-bol » des jeunes générations. De nombreuses copies ont confirmé cet état de faits, en sombrant dans le pamphlet politique de qualité médiocre : un texte marbré d’incohérences et erreurs de raisonnement, ne présentant aucune une analyse scientifique argumentée et raisonnée de la situation.

Ce type de comportement est incité par Big Penguin. Se présentant comme le candidat idéal pour traiter efficacement l’urgence écologique, il apporte un attrait indéniable face aux autres candidats plus classiques de la lutte partisane. De plus, pour séduire ses interlocuteurs il n’hésite pas à employer des moyens de séduction pour le moins critiquables : il est l’unique solution, le seul à même de sauver la planète, éviter le suicide collectif d’une espèce et le meurtre de pleins d’autres. De la sorte il se présente comme le seul véritable choix, toute autre alternative électorale étant alors une erreur ne répondant pas aux besoins pressants de la société actuelle.

Visant les récalcitrants qui « ne veulent pas entendre raison », il fait alors appel aux sentiments, par exemple en se servant du panda roux du jardin des plantes afin d’attendrir son auditoire qui baisse alors ses gardes. Ce ne sont pas des méthodes respectueuses de la démocratie, qui repose idéalement sur les choix éclairés de ses membres. Se laisser guider par ses émotions va à l’encontre d’une décision raisonnée. Les individus ne sont alors plus en mesure de voir les signes inquiétant de ce personnage politique.

Sans même évoquer ses techniques de manipulation et ses modes de financement douteux, personne ne sait réellement d’où vient Big Penguin. Ses origines restent pour le moins obscures, tout comme ses véritables objectifs. Est-il né en Antarctique ou en Arctique ? La banquise l’a-t-elle en effet choisi pour défendre ses intérêts ? Selon quels critères ? Quelle est en réalité sa mission ?

Big Penguin, « la solution » à la crise climatique, à aucun moment n’a exposé comment il compte s’y prendre. Quel est son programme politique ? Que doit-on conclure de ses réponses évasives dissimulant faussement chantage et menaces ? Sans compter l’utilisation de méthodes de corruption, proposant des récompenses à qui le soutient activement…

Tant de signes qui appellent un esprit calme, serein et raisonné à la méfiance. Répondre à l’urgence climatique, oui, mais par quels moyens ? J’ai bien peur que beaucoup de mes jeunes étudiants n’aient pas bénéficié d’une éducation digne d’une véritable démocratie, leur apportant les clés pour détenir un véritable esprit critique de citoyen et savoir se prémunir contre ce genre de pratique. Comme les moutons de Panurge, ces derniers courraient tout droit à leur perte sans s’en rendre compte si on leur en donnait l’ordre.

Il me serait aisé de commander à bon nombre de mes étudiants de ne pas voter pour Big Penguin, si je leur dictais en cours qu’il était un candidat dangereux. Mais cela irait à l’encontre de mon éthique professionnelle et même personnelle. Je préfère prendre le risque d’essayer de leur inculquer les outils pour naviguer seuls dans ces eaux troubles.

2020, c’est l’ouverture d’une nouvelle décennie qui présente dès le début ses défis, et je m’y engage, prêt à les relever ! Ce n’est pas le sabotage de l’examen qui va saborder ma détermination !

Ceci étant, avec ma boîte aux lettres explosée le soir de l’an je commence à me demander s’il n’y a pas quelqu’un qui serait fâché contre moi. Mais le seul indice laissé dans les débris n’était pas lisible : des traces d’un message écrit au marqueur noir « Def… …uer ».

J'aime, je partage !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Dans le prochain épisode, découvrez le sujet d’examen litigieux qui a tant agacé Big Penguin…

1 réflexion sur “Inquiétudes d’un poulpe en doute”

  1. Big Penguin

    Comme l’indique l’expression “urgence climatique”, il est URGENT de réagir. Et cela quels en soient les moyens, tant qu’ils sont efficaces. Sans banquise, sans planète nous sommes tous fichus. Toi avec. Mais ça, tu n’as pas l’air de le comprendre. Tu critiques, mais quand est-ce que tu vas proposer une alternative ? Si il y en a une ? Je propose un programme concret et efficace !

    En ce qui concerne ta boîte aux lettres… Crois-moi, j’avais plus de vision que ça, mais un de mes pingouins a pris les devants…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet épisode a été écrit par

Professeur Poulpi

D'autres épisodes écrits
par professeur Poulpi

Act big,
follow Big
Penguin !

big penguin
tweets again...

professeur poulpi
strikes back...

Story makes History

Something is wrong.
Instagram token error.

Big Penguin
hacks Facebook

Défense de taguer est un site gratuit.
Si tu apprécies le projet de Big Penguin
et souhaiterais qu’il continue à vivre
et se développer, tu peux apporter
ton soutien en effectuant un don.
Selon le principe du “chapeau ouvert”
tu es libre d’en fixer le montant de ton choix.

Suis en direct

la campagne politique
du pingouin !

Abonne-toi et tu recevras
en retour les 10 commandements
de Big Penguin.

Tant que Big Penguin n’est pas élu, il est tenu lui aussi de respecter les réglementations européennes en termes de protection des données. Consulte la politique de confidentialité ici.